Magali Kolinski
Psychologie
Thérapie EMDR et hypnose médicale à Bordeaux

VAPOTER : INEFFICACE ET DANGEREUX !

blog

On assiste de nos jours une véritable course à la cigarette électronique ou e-cigarette.

Ce que disent les scientifiques.

Les pro e-cigarette, comptant des cardiologues ou des pneumologues l encensent et l'e-cigarette est utilisée dans de nombreux pays comme moyen principal de sevrage tabagique.Pourtant son utilisation n'est pas convaincante selon les conclusions de 3 récentes publications.

Des résultats peu probants.

Au cours d'une étude de suivi pendant un an et portant sur 2770 fumeurs réguliers dont le quart a recouru à l'e-cigarette, seuls 9,6% des utilisateurs sont devenus abstinents, un taux peu différent de celui observé chez les fumeurs devenus abstinents par un autre moyen.

En effet, les usagers de l'e-cigarette ne sont pas libéré de la dépendance à la nicotine , qui est contenue dans l'e-cigarette. On ne peut parler d'abstinence. 

Une toxicité accrue.

De plus les parfums et solvants de l'e-cigarette se combinent pour former de nouveaux composés chimiques plus toxiques encore pour les voies respiratoires que les parfums et solvants utilisés séparément!

D'autre part, les produits de combustion peuvent accélérer le rythme cardiaque et provoquer chez les sujets sensibles, des troubles du rythme et une élévation de la tension conduisant à des accidents cardiovasculaires majeurs .

 

Sources: S.E Jordt et al, Presented in session "From tobacco and vaping health effects to tobacco cessation"


Articles similaires

Hypnose Santé 33

Ethique / Déontologie Art. 1 L’hypnothérapeute n’a pas vocation à se substituer aux différents professionnels de santé que consultent ses clients. Ses pratiques interviennent en complémentarité d’évolution personnelle et de mieux-être. Art. 2 L’intérêt et le bien-être du sujet constituent l’objectif prioritaire de l’hypnothérapeute. Toutes ses interventions doivent se dérouler dans le seul but d’aider le patient. En aucun cas, les changements ou interventions ne sont faites au détriment de l’équilibre écologique du patient. Art. 3 L’hypnothérapeute s’oblige à respecter et à préserver la dignité, la vie privée et l’anonymat des personnes qui le consultent. Il s’engage à respecter le secret professionnel, c’est-à-dire tout ce qui est venu à sa connaissance, ce qui lui a été confié, mais également ce qu’il a vu, perçu, entendu, compris ou ressenti. Art. 4 L’hypnothérapeute s’oblige, dans l’intérêt de ses clients, à approfondir continuellement sa pratique par la recherche et l’actualisation régulière de ses connaissances théoriques et pratiques. Art. 5 L’hypnothérapeute ne se soumet à aucune exigence contraire à son éthique et à sa conscience. Il évite les conflits d’intérêt de toute nature.

Derniers articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.