Magali Kolinski
Psychologie
Thérapie EMDR et hypnose médicale à Bordeaux

LES KILOS EMOTIONNELS

Comment nos émotions agissent elles sur le poids?

Leur mode d’action est pluriel. Les émotions peuvent nous pousser à manger davantage. Ou bien a avoir envie de certains types d’aliments, gras ou sucrés notamment. Elles peuvent agir à travers notre activité physique, en l’augmentant ou la diminuant. Elles peuvent enfin entraîner un stockage des graisses, sans que nous mangions plus. Il y a bien sûr une traduction biologique de nos émotions, à travers les hormones, les neuromédiateurs ; mais à l’origine, ce sont d’abord nos émotions, notre vécu qui agissent.

Le stress nous fait également souvent grossir, par quel mécanisme?

Le stress agit particulièrement par l’intermédiaire de la cortisone. Il fait prendre du poids au niveau de l’abdomen, fait davantage grossir les femmes que les hommes, et davantage les femmes minces que les femmes déjà rondes. Il s’agit là du stress chronique. Le stress aigu, lui, fait généralement brûler les calories. Le problème de ce stress chronique est qu’il n’est pas toujours évident à déceler : paradoxalement, les gens les plus stressés ne sont pas forcément ceux qui vont se plaindre du stress. Voir art sur la réduction du stress par la cohérence cardiaque.

Penser: la clef pour se libérer des kilos émotionnels

Perdre du poids n’est pas une question de volonté et la maîtrise. C’est une question de libération émotionnelle et de connaissance de soi. Pour cela, il faut tout d’abord apprendre à repérer les différentes émotions à l’origine de ses prises alimentaires, puis faire un travail singulier sur chaque émotion. C'est là ou l'hypnose et les thérapies comportementales interviennent de manière rapide et durable.

Source: Stéphane Clerget, Psychologie magasine.


Hypnose Santé 33

Ethique / Déontologie Art. 1 L’hypnothérapeute n’a pas vocation à se substituer aux différents professionnels de santé que consultent ses clients. Ses pratiques interviennent en complémentarité d’évolution personnelle et de mieux-être. Art. 2 L’intérêt et le bien-être du sujet constituent l’objectif prioritaire de l’hypnothérapeute. Toutes ses interventions doivent se dérouler dans le seul but d’aider le patient. En aucun cas, les changements ou interventions ne sont faites au détriment de l’équilibre écologique du patient. Art. 3 L’hypnothérapeute s’oblige à respecter et à préserver la dignité, la vie privée et l’anonymat des personnes qui le consultent. Il s’engage à respecter le secret professionnel, c’est-à-dire tout ce qui est venu à sa connaissance, ce qui lui a été confié, mais également ce qu’il a vu, perçu, entendu, compris ou ressenti. Art. 4 L’hypnothérapeute s’oblige, dans l’intérêt de ses clients, à approfondir continuellement sa pratique par la recherche et l’actualisation régulière de ses connaissances théoriques et pratiques. Art. 5 L’hypnothérapeute ne se soumet à aucune exigence contraire à son éthique et à sa conscience. Il évite les conflits d’intérêt de toute nature.

Derniers articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.